ALL STAR GAME – Les 10′ – Entertainment (Prod Mani Deïz)

ALL STAR GAME – Flying Sharks 🦈, dispo partout :
https://urbanpias.lnk.to/AllStarGame-…

2 équipes, 57 MC’s, 1 beatmaker 🏀
Merchandising et CD :
👉 https://www.386laboratoire.com/catego…

➡ ABONNE-TOI : https://bit.ly/2yIf28F

➡ Suis-moi partout :
Instagram – https://bit.ly/3u6TnhT
Twitter – https://twitter.com/ledeadi078
Facebook – https://bit.ly/3pc220Q
Spotify – https://spoti.fi/2U6v6s7

———-
Auteurs : L’Indis, Lavokato
Compositeur : Mani Deïz
Mixage : Jef Dominguez
Mastering : Mani Deïz
Production/Distribution : 386 Lab

Réalisation et montage : Slob

Remerciements : Dj Junkaz Lou, George Eddy, Saïd El Abadi, Léo et Louise.
———-
LYRICS :

L’Indis :
Y a cette putain d’boule qui revient sans cesse remuer nos ventres
Car on celebre la fete des meres le premier novembre
Et Puis j’repense aux motives de mes potes enfant prodige de l’epoque
Maintenant mes seules lectures c’est des notices de medoc

Mais tkt on fera pas l’saut d’l’ange, rimes sales assocances
Mais quelle carriere dans l’ascenceur social y a Solange.
Est-ce que la vanité m’aura, vous validez nos rap,
L’héritage c’est mes valeurs y a rien pour David et Laura

Ici les p’tits vont faire du jet a Dubaï
Ils courent pas plus vite que les balles depuis la secte Abdoulaï
Et pour s’mettre un ptit coup d’parfum y a Sephora ou Orly
Moi j’me fous hors ligne, j’vois qu’des trompettes j’suis a New Orleans

Lyrics intelligent pour controler la discothèque
Rap Genus traduisent nos textes quo’n ecrivait jadis au tieks

Mais l’eau a coule sous les ponts dirait Murielle Bolle,
Partir avant l’école l’ulcere boys derniere course d’Usain Bolt

Pas l’ombre d’un arc en ciel mon ciel est terne et gris
Puis j’ai filmé ton 1er cri sur l’iPhone dernier cri

Sourire aux levres meme si j’ai plus l’air ran-ma
On a vu le nom des rempa sur les rempar dune pierre en marbre!!!!

Lavokato :
Motivation en dents d’scie, j’me suis dit c’temps-ci j’prends mes distances
Je tente de faire moins de trente ans pendant que mes fils grandissent
Et ce taff m’insulte en payant mal , suis-je le moi d’avant en mieux ou juste un père en Nike? J’taffe
Le mental comme un corps d’athlète, mec on accordera p’tetre , nos violons comme nos sapes avec nos Jordan Bred !
J’mate la Vie en souriant en mode entertainement même si certaines têtes manquent tellement. C’est l’époque Crop top, botox, snap , ça vole au ras d’la jupe
Beau gosse , une paire de luxe avec un bas d’la Juve .
Quoi qu’tu fasses fais le comme sonne – per’
Parc’que d’où l’on vient on n’choisi pas l’option d’perdre
Quand t ’as pas d’taf ni permis merde, mec t’hibernes l’hivers , et je n’ jure plus : ni pere , ni mère.
Alors je vis chaque instant comme un morceau d ´Corneille
Depuis ce baiser à ma mère a l hosto post mortem
La vie, la mort, on a testé, t’sais,
J’ai rien trouvé d’ plus vrai quand j ai gratté c’texte.
La rue est stricte et crue, la street est instructive , mais en vrai, j’suis un mec marrant qui raconte sa vie sur une instru triste